Mas de la Griffe – Camping écologique


4 May 2013

Conditions de participation

Category: Blog,Chantier participatif – marco 18:59

    Bienvenue aux chantiers participatifs du Mas de la Griffe!

 

Principe de fonctionnement:

Nous proposons le gîte et le couvert en échange d’une participation aux chantiers.

Gîte en tente ou yourte.Couvert végétarien.

Chantier d’écoconstruction et création d’un Potager-verger en permaculture(et” débrouille-culture”).

La formule à la semaine semble la plus pratique globalement.Du lundi matin au vendredi soir.

Vu l’isolement du site on peut prévoir un covoiturage ou un “ramassage” à Amélie les Bains.

Il est bien sur possible de venir pour une journée ou deux en “individuel” avec son propre moyen de transport.

Les participations plus longues(plusieurs semaines) sont bien sur possibles et même encouragées!

Possibilité d’organiser la garde d’enfants.

 

Eléments à apporter par les participants:

-Assurance Responsabilité Civile Personnelle.

-Un sac de couchage.

-Des vêtements-chaussures de travail.

-Une lampe frontale(de préférence).

-Les derniers mais pas les moindres:Son corps,son âme et sa bonne humeur!

 

Les “A cotés du milieu”:

Yoga-Méditation-Randonnée-Nature-Percussions-Chevaux.

Programme Chantiers Mai 2013

Category: Blog,Chantier participatif – Tags: , – marco 18:05

Ecoconstruction                    

 

Lundi 13 à vendredi 17 mai 2013: Sciage et ossature Bois.

Arrivée prévue le 1er mai (tout un symbole) de la scierie mobile tant attendue.Les billes de châtaigniers en “stand by” ici et là depuis… vont devoir prendre un ticket.Et ça va dépoter.Quelques jours pour l’installation et les réglages.Pour se faire vraiment la main,ça risque de prendre un peu plus de temps. A partir du 6 mai sciage quotidien et dès les premières pièces prêtes,on pourra reprendre l’élévation de l’ossature bois là ou nous l’avions laissé à l’automne dernier.C’est à dire,à peu près la moitié du premier niveau.

 

Lundi 20 à vendredi 24 mai 2013: Ossature bois,charpente(et sciage).

En fonction de l’avancement du sciage et de l’ossature on peut raisonnablement envisager de commencer le plancher et la charpente du toit.On conservera sans doute un rythme de 2-3 heures de sciage par jour.A préciser bien sur en fonction des paires de bras disponibles.

 

Lundi 27 au vendredi 31 mai: Pose de bottes de paille,enduits terre.

L’heure de la paille sonne.Pour la première tranche de murs ce sera de la paille de l’an dernier.Le chantier est fractionné en plusieurs tranches,de manière à pouvoir moduler avec les caprices de la météo,les éternels retards de calendrier,les imprévus de toute sorte.La terre nous attends à proximité du chantier,100m en principe.Un peu d’argile pur de l’extérieur est prévu en complément,pour remonter le taux.On posera donc les bottes de paille et dans la foulée les enduits terre peuvent commencer!

 

Création du Potager-Verger

 

Chantier permanent en alternance avec l’écoconstruction.

Situation fin avril:

-Dessouchage terminé pour la terrasse destinée à accueillir la grande serre.

Voilà!

Voilà!

-Ossature de la grande serre en cours de montage.

-Petite serre pour démarrage de plants installée.

-Première terrasse pour culture plein champs en préparation.

-Clôture en “ursus”(grillage) en cours d’installation.

 

 

 

 

Programme de mai:

-Premiers semis sous serre,en fonction des dates du calendrier lunaire.

-Pose de la bâche de la grande serre.

-Installation du système d’adduction d’eau.

-Apport de fumier compost et autres “bokachi”.

-Finition de la clôture!

-Premiers semis plein champs,suivant calendrier lunaire.

 

 

4 March 2013

Eco-construction et Potager bio-Nouveau départ

Category: Chantier participatif – marco 13:58

2013. Nouveau départ.Nouvelle donne.

2012.Le ciel ne nous est pas tombé sur la tête.2013,nouvelle année,déjà bien entamée,nouveau concept.Eco-construction et maraîchage biologique.Mais qu’est-ce qui les fait courir comme ça ces “gens-là” au Mas de  La Griffe?Non pas l’attrait de relever un nouveau défi,mais plutôt le désir d’atteindre un degré d’autonomie supérieur sur le plan alimentaire.Acheter ses légumes bio à un producteur du coin(notre production étant insuffisante en période de grosse affluence),c’est déjà mieux qu’à Lidl(même du coin 👿 ),mais ça devenait largement insatisfaisant pour nous.”Peut mieux faire”,commentaire récurent de mes profs à l’école.Alors on a décidé de se mettre nous même un coup de pied au popotin et de charger encore un peu la mule.Comme si on n’en avait pas assez à faire…Mais pour la bonne cause.Donc c’est parti mon quiqui.

Un nouveau potager à l’échelle du projet.Car ici on dirait que tout est plus..plus dur?Peut-être.

Plus long à se mettre en place?Oui,nous l’avons souvent constaté.

Plus délicat à gérer que dans des conditions plus “classiques”?Certes!C’est un fait.Qu’à cela ne tienne!Posons la problématique et visualisons la démarche.

Un ilot de terrasses en pierres sèches,exposition plus ou moins sud,anciennement cultivées,d’accord, mais pour quoi?Les derniers habitants que nous avons eut la chance de rencontrer,n’ont pas su être très précis pour cette zone.Ils ont vécu là enfants et ont quitté le site après guerre(1945).Bref,probablement des terrasses en herbe pour les troupeaux au milieu de landes et de sous-bois.Aujourd’hui près de septante années plus tard(de nos jours donc)frênes,châtaigniers et chênes se partagent l’espace “des haut perchés”,tandis que plus près de terre aubépines,pommiers voire prunelliers ont récemment repris leurs droits,depuis la désertion des troupeaux,et ne tarderont pas à se faire greffer.De même que de nombreux merisiers.Les genêts et autres ronces voient leur avenir s’assombrir dans cette zone à destination fruitière et maraichère.Ces espèces seront prestement reconduites à la frontière  grillagée car sangliers,mouflons  daims et autres chevreuils  sont “persona non grata” dans le quartier.Tout à faire donc,mais c’est aussi ça l’intérêt.Une autre orientation bien intéressante est le positionnement  permaculturel qui nous motive particulièrement.Nous aurons l’occasion d’y revenir bien naturellement.

Qui va nous aider?Pierre-Emmanuel!Il est arrivé comme convenu mi février après l’appel que nous lui avions lancé l’automne dernier.L’abattage de quelques grands sujets avait débuté  alors.Quand la neige aura fondue nous pourrons passer à la phase suivante.Dessouchage,installation d’une serre bioclimatique,construction de châssis préparation du sol,semis….Etienne le pote à P.E est arrivé avec lui pour partager l’aventure.

Let’s go!

Ainsi donc nous allons articuler notre  chantier d’éco- construction  avec la mise en  production d’un potager biologique en orientation permaculture.Voilà le nouveau concept.

Le potager démarre de zéro,si on ne compte pas bien sur le travail de titan des générations précédentes de construction des terrasses.

Le chantier de construction reprendra là ou on l’avait laissé,il n’ a pas bougé pendant l’hiver.Le prochain article sera l’occasion pour votre humble scribe de faire un point à dessus et d’annoncer le programme.

Paix et Harmonie.

Marco.

16 June 2012

Semaine 2 – 25 au 30 juin 2012

Category: Chantier participatif – Tags: – admin 3:48

Inscriptions en coursPour toute demande : masdelagriffe@gmail.comTéléphone : 06.11.81.16.94 Programme de la semaine 2 Réalisation des plansDe l’observation du lieux… à la réalisation. L’incontournable planche à dessin!! Un peu de lecture (pdf)Choix du terrain pour une maison BIOCLIMATIQUEFONDATIONSFondation Cyclopéenne Finir les fondationsDe ce qui a été fait lors du dernier stage, il reste encore à bouger du caillou pour que l’on puisse passer aux étapes suivantes de la construction. Ossature bois (Poteau poutre) Un peu de lecture… (pdf)LES TECHNOLOGIES A STRUCTURE EN BOISOssature BoisConstruction de maisons a ossature bois eyrolles

9 June 2012

compte rendu semaine 1 ( du 20 au 26 mai 2012 )

l’emploi du temps de la semaine l’équipe encadrant hôtes : Marc, Christine
technicien: Jacky


participants:
L’idée de départ faire une écoconstruction
On se renseigner à partir de plusieurs courant sur l’élaboration d’une construction observation de la végétation vocale pour identifier le stratum, les analyses diverses pour organiser la destination des lieux (source environnante, drainage des eaux, etc…)
on n’a choisi l’emplacement la technique retenue fondations cyclopéennes et la réalisation de l’habitacle en poteau-poutres avec murs paille-terre et toit végétal.
tous les repas sont végétariens bio et préparés sur place
On a bien mangé.

chantier participatif du mas de la griffe
Eco-construction à Amélie les bains.

Le projet:

20m x 10m
cubage de pierre
Poteau poutres, orientation de la construction.
Préparation du substratum.

Bilan CO2 actuel: recherche de cailloux, fonctionnement de la bétonnière (consommation d’essence)
techniques utilisées : fondations cyclopéennes, murs paille-terre, toit végétal.

 

 

première semaine du 20 mai au 26 mai

les fondations cyclopéennes sur substratum roche il s’agit de fondation pour maine coon dans les grands monuments elle perdure des centaines d’années!
la construction se fait dans la limite du possible avec les matériaux trouvé sur place.
pour le reste à chacun de le trouver au fond de soi :)

Chacun est devenu tour à tour chercheur de pierre, transporteur de pierre et poseur.

Côté matériel la bétonnière nous a fait des misères du coup, les cerveaux se sont mis à travailler et 2 personnes déjà travaillent sur un projet de bétonnière vélo.


Dimanche, au premier jour du stage, la météo affichait pluie humide. Il faisait frais, ce qui a motivé notre petite équipe à agrémenter le lieu de vie d’une bonne cheminée.

Terre, pierre et cailloux…. un peut de bois pour que ça chauffe.
Qu’à cela ne tienne, lundi soir la cheminée fumait certes, mais nous chauffait bien…. il ne restait plus qu’a ajouter un conduit (tube de poël)
Les journées ont été bien remplies… Les travaux d’Hercule sont un bon remède à l’insomnie.